“Baby-got-back” du rappeur Sir Mix a Lot remis au gout du jour dans une machine à sous

baby-got-back

“I like big BUCK$”, dont la traduction francophone pourrait clairement être :”J’aime la gro$$e argent”, est le nom donné à la toute dernière machine à sous de Bluberi Gaming Canada, dont la sortie est prévue en mars 2019.

Le rappeur et producteur, Sir Mix-a-Lot, prête donc volontiers son image et son Méga Hit des années ’90, Baby Got Back, au fournisseur de machines à sous canadien. Ayant eu une carrière diversifiée, passant du rap aux collaborations dans d’autres genre de musique, il a aussi fait un peu de télévision et de cinéma. Cette aventure particulière est cependant, quelque chose de nouveau pour l’homme de 55 ans.

Lors de la conférence du “Global Gaming Expo”, le G2E 2018 qui se déroulait du 9 au 11 octobre dernier à Las Vegas, l’artiste iconique des années ’90, a décrit sa collaboration avec Bluberi Gaming comme « un travail considérable et inachevé ».

Enregistrer pour un jeu, selon Sir Mix-a-Lot, est très différent d’un enregistrement en studio. Il considère que la partie musicale était très intéressant parce qu’il devait l’enregistrer de manière à l’adapter au jeu, plutôt que de simplement en faire une chanson. Il a dû déplacer des paroles, les interpréter a capella et leur donner un sens relatif au jeu lui-même. “Tout ça à très bien fonctionner et comme je l’ai dit, ce n’est que le début.”

Sir Mix-a-Lot a ensuite gentiment suggéré aux exploitants de casinos présent dans la salle, d’acheter le jeu :  “Si les casinos ne mettent pas cette machine à sous sur leur plancher, ils risquent de mystérieusement brûler… J’ai déjà vu cela se produire auparavant, alors je vous suggère d’en prendre au moins huit, vous serez en sécurité “, a-t-il commenté avec son légendaire sens de l’humour.

La participation du rappeur s’inscrit dans une nouvelle tendance de plus en plus fréquente chez les célébrités, consistant à se lancer dans le jeu, ou les produits de jeu, en participant à des évènements relatifs au monde du gambling. Rappelons-nous, qu’en 2016 le rappeur Soulja Boy, avait décroché un faramineux contrat d’environ 400 millions de dollars avec le “World Poker Fund Holdings”, dit-on, bien que le montant ait été contesté. Ça reste tout de même de la gro$$e argent !

L’invité d’honneur des G2E 2017, Magic Johnson, qui est aujourd’hui président des opérations pour les Lakers de Los Angeles, a fait observer que les grandes fédérations sportives n’ont jamais été aussi réceptives au partenariat avec des casinos et les sportsbooks que depuis la décision de la Cour suprême des États-Unis de lever l’interdiction fédérale sur les paris sportifs.

Michael Jordan, six fois champion de la NBA, a aussi annoncé son intention de participer à plusieurs investissements dans eSports par le biais de Team Liquid, une filiale de Axiomatic.

 

Par Lucky Lynette

14/12/2018